2 oct. 2012

La forêt de Coutarse et l'Etoile Mystérieuse

Samedi 29 Septembre: Ce ne sont pas les mauvaises conditions météo de ces derniers jours qui vont reporter notre retour dans les Bauges. Ce matin il pleut mais ces derniers jours, nous avons remarqué une étoile étonnamment lumineuse au dessus d'Ecole en Bauges. Bien décidés à tirer cette affaire au clair nous partons d'Albens il est 6h00 et filons rapidement du coté de l'Observatoire de la boulangerie de Cusy. Nous y prenons un bon café , le pain du casse croûte, et surtout, les fameuses explications du Professeur "Why" sur cette mystérieuse Etoile. Ah...ce fameux "Why",... toujours un coup d'oeil dans le téléscope avant de partir faire ses pâtisseries astronomiquement délicieuses. Ce qu'il nous apprend nous sidère: Il s'agirait d'une minuscule météorite , qui, bien loin d'annoncer la fin du monde, aurait le pouvoir de faire pousser les champignons. D'après les calculs du professeur Why, elle aurait disparu dans la forêt de Coutarse aux environs de 3 heures du matin. AussiDiots dit, AussiDiots fait, nous enfourchons nos bicyclettes.
Malgré la pluie qui continue , nous partons sous de belles couleurs automnales 
sur la route de Nant Fourchu
Nous questionnerons un promeneur au chalet des gardes, mais celui-ci n'a rien remarqué d'étrange si ce n'est un épais brouillard qui se lève sur Le massif de la Lauzière 
Traditionnelle photo des Rayés du Pécloz , ouf ils sont toujours là !
D'après les  calculs du professeur, nous devrions arriver au Nord Ouest de la chute de la météorite en passant par le chemin du millieu. Celui-ci est de plus en plus étroit et encombré. Des cris inquiétants semblent descendre de Chaurionde, Le capitaine pense qu'il s'agit de Chevreuils, je reste sur mes gardes.
Nous finirons par revenir en arrière pour remonter par le chemin de droite, celui qui mène au chalet de la chèvrerie. D'inhabituelles clôtures finissent par nous glacer le sang , comme si nous avions besoin de cela , il fait à peine 10 °. Nous ouvrons les barrières que nous refermerons aussiDiots pour ne pas éveiller les soupçons.    
Il est bientôt midi lorsque nous atteignons le chalet de la chèvrerie . Lui non plus ne semble pas avoir souffert de la mystérieuse météorite. Je continue de parler quand tout à coup, je me retourne et constate l'impensable: Le capitaine OUTDOOR à disparu...
Sapristi je parlais donc tout seul depuis 2 minutes...?
Capitaine ! Capitaine ! Cap....ah... il est là bas, il à trouvé quelque chose ...
Non d'un gros champignon ... La Météorite, elle fume encore !
Les fumées entourent le chalet , c'est pas passé loin !
Attirés par de curieuses fleurs ce que nous découvrons dans la forêt est stupéfiant...
De drôles de champignons par milliers, le professeur avait raison !
y'en a partout ! des rouges avec des points blanc
Des bruns......
Des blancs , mais ....quelqu'un nous observe au loin...
Des bizards.... Soudain le professeur aperçoit des sangliers sous la pointe de Chaurionde
Il y en à Six qui mettent pas plus d'une minute à traverser tout le coté Est.
Il me vient une idée , pourquoi ne pas profiter des braises de la météorite pour nous réchauffer et y faire cuire ces curieux champignons ?
Heureusement que j'ai toujours un bout de ficelle dans mon sac...
Le calme revient petit à petit au camp et la peur se dissipe, 
et si cette météorite était inofensive ?
La décision est prise , nous y ferons cuire deux magrets de canards 
pour en avoir le coeur net.
Nous jetons tout de même un oeil aux alentours
La cuisson se poursuit pendant que le capitaine cherche la route du retour.
ett que Milou s'agace du balancier des chaussettes fumantes....
Il est l'heure de redescendre , cette affaire est résolue , nous ramenons un morceau de la météorite au professeur.
Le brouillard est toujours aussi épais , il n'y avait pas de rapport
Nous passerons à coté du village de Carlet avant de rejoindre Ecole ...juste pour voir si tout est redevenu normal.
Une dernier prélèvement d'eau  pour rassurer le professeur et nous en aurons terminés.
L'histoire gardera de cette folle enquête qu'au cours de l'année 2012, une météorite tombée dans la forêt de Coutarse aura déclenchée prématurément 
 le retour des vaches des Alpages !

A bientôt ! et .... N'abusez pas trop des Champignons 

Spéciale dédicace à Hergé !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bivouacs , saucisses & Compagnie

Découvrez le nouveau court métrage 2021  , retour en images sur l'année 2020