20 févr. 2016

Golet Doucy - Mt Julioz

Samedi 20 février 2016: Quelques chûtes de neige se sont produites cette semaine, portant difficilement  à 75 cm l'épaisseur du manteau à 1630 m au niveau de la balise "nivose" de la croix d'Allant . Qui dit sortie solo, dit préparation maximum pour réduire le niveau de risque au minimum. Les conditions très changeantes de cet hiver rendent bien compliqué cet exercice. Je choisis toujours deux destinations dont je connais très bien la topographie: la première, idéale,  situé sous la barre des 2000 mètres , comportant des pentes maximum de 28 à 30 ° , bénéficiant d'un ensoleillement minimum et connu pour être fréquenté dans ces conditions: ex Dent des Portes avec point haut  avant 11h30. 
L'autre , de replis et praticable même par un niveau de BRA à 4 sur 5 avec pente maxi de 25 ° . En fait, un style de sortie plus nordique qu'Alpin , l'essentiel étant de prendre l'air. Et puis le jour J , être capable d'aménager la journée en fonction des conditions météo. Jours blanc , gros vent = pas d'hélico possible  toujours garder ça en tête, tout le temps. 
Je débarque une fois de plus au dessus de Bellecombe en Bauges. J'y découvre rapidement une bonne couche de neige poudreuse d'une quinzaine de cm sous une fine couche de regel nocturne . bref, c'est un peu crouté...
au ruisseau du parking du reposoir :alt 1165 m
hiver timide... 
Des traces d'hier , elles se dirigent presque toutes vers le Golet de Doucy
ça se présente pas mal du tout.
Dent des Portes droit devant ..
enfin un air d'hiver avec des sapins blancs....
Aux chalets de l'écurie
Aux chalets de l’écurie devant. Les bâtons s'enfoncent anormalement. En y regardant de plus prêt , il y a bien 30 cm qui semblent reposer sur ....rien ou plutôt pas grand chose. 
Au pieds de la dent je suis pas rassuré...
J’arrête là , d'autant plus qu'en face, au Julioz ... pas une trace !
J'enlève les peaux et me régale...
petit résumé de cette sortie (Full HD)
Je viens d'en face et re-peaute pour le Mt Julioz , c'est bien moins pentu. 
Après une excellente descente dans la forêt dense du Julioz en "mode sanglier"
 je re-peaute en direction des Ailes du Nant. Mais là... il est 12h30 l'heure avance et la température monte . Ca colle sous les peaux....
c'est l'heure de la pose aux chalets des Ailes du Nant.
Pendant que je glande , la bonne neige est en pleine transfo...
et le coyote est en train de mettre son piège en place .... 
pendant que je prends quelques photos des chalets du Mollard
au pied du roc de Four Magnin
et chalets du Sollier au pied du Roc des Boeufs
Devant les deux Roc, je redescends dans de la grosse neige bien humide...
 avant de prendre le rocher du coyote sur la tête...  Bip-Bip !

AR'VI











Bivouacs , saucisses & Compagnie

Découvrez le nouveau court métrage 2021  , retour en images sur l'année 2020