11 août 2014

Tour de l'Arcalod

Mercredi 6 Aout 2014: La météo capricieuse de cet été m'autorise enfin à refaire cette belle rando qu'est le "grand tour d'Arcalod".  Déja parcouru jour pour jour avec OUTDOOR il y a 3 ans , j'avais rencontré des douleurs dans le dos lors de la montée du col de Chérel. Aujourd’hui je pars avec un sac à dos beaucoup plus léger, trousse de secours , couverture de survie , quelques barres de céréales et un ou deux gels d'apport glucidiques. Je pars sans réserve d'eau  puisque j'en profite pour baptiser ma nouvelle gourde filtrante "Katadyn". Je rejoins Ecole en Bauges vers 6h45 et suis sur le vélo quelques minutes après. 
Cascade sur la route forestière de Nant Fourchu,
 Les photos sont prises via une camera Go Pro hero 3 silver . 
Cabane de l'ONF , je serais bientôt au parking de Nant Fourchu.
Après le parking , la pente s'accentue vraiment...
La route forestière au point vers point 1351 sur IGN, 
Sortie de la forêt de Coutarse et ouverture sur les alpages d'Orgeval
On devine les chalets en haut au centre.
Dernier passage de barrière avant les chalets
Voila les chalets et le refuge d'Orgeval, je rempli la gourde à la source sans me soucier de la "potabilité" de l'eau (vive Katadyn)
Coup d'oeil à l'arrière sur l'Armenaz et le Pecloz
Et me voila , vélo sur le dos pour traverser le pierrier qui mène au col.
Magnifiques Tarines, elles pausent pour la photo...
Me voilà au Col d'Orgeval , vue vers l'est  et la pointe de Vélan au centre.
Après deux cents mètres à pieds , je monte sur le vélo  
en direction des chalets de Bonverdan. 
Le "single" est fantastique et la descente sur Saint Ruph s'annonce TOP !
Photo souvenir pour "mon" endroit coup de cœur des Bauges 
Après une petite pause au chalets pour quelques photos et fendre deux ou trois bûches pour préparer l'hiver , me voila dans la  descente  de la forêt de Saint-Ruph.
Un billard !
j'en termine avec la descente de la forêt , le "single" laisse place à la route forestière
Torrent de Saint Ruph
Descente vers Glaise puis Faverges.
De bien belles maisons dans cette région....
C'est pas à moi que çà s'adresse.... je suis au golf de Giez....
Les pluies ont provoquées de gros dégâts ici. 
J'attaque le col de Chérel par la tristement célèbre "Combe d'Ire"
Je me sent mieux qu'en 2011 comme quoi un sac à dos de 8 kilos c'est pas TOP.
Monument  souvenir des forestiers Savoyards.
La montée se passe bien , pas de mal de dos !
Mais j'irais bien faire trempette quand même.
La route de dégrade un peu , je viens de faire une pause gel et boisson.
La fatigue commence à se faire sentir depuis quelques minutes lorsque je passe à la maison forestière.
ça sent bon le sommet, mais il est très long ce col de Chérel !
Un hélico privé passe en même temps que moi au sommet du col de Chérel.
Je m’attarde pour saluer les chèvres avant de rejoindre Précherel par la piste.
Dernière pause avant de rejoindre la vallée... que c'est beau !
Après une bonne bière à Jarsy , je récupère par un massage bien 
froid dans le Chéran au pont de Bange. 
Revitalisation garantie .

ARVI

film de la rando: 



10 août 2014

Névache: Haute Vallée de la Clarée

Samedi 10 Aout 2014: Nous arrivons à Névache apres 2h15 de route . Je rêve de découvrir cette vallée depuis l'année dernière, notre escapade de deux jours avec OUTDOOR dans le massif des Cerces le 15 Aout 2013 y à largement contribué. Nous y avions rencontré deux VVTistes au col des Rochilles. Ils nous avaient venté la beauté de la Haute vallée de la Clarée depuis Névache. Nous y sommes enfin avec Gigi pour ses "presque" débuts en VTT . Ouvrez bien vos yeux , cette vallée est surnommée "la plus belle vallée du monde" ....
C'est le deuxième compte rendu réalisé avec de nouveaux moyens vidéo et photo, les autres ayant rendu l’âme au bout de plusieurs années de bons services. Après le Bugey la semaine dernière c'est ici que je test la GoPro Hero + Silver édition , n'hésitez pas à laisser vos commentaires dans la rubrique "contact" sur le coté droit de la page et/ou vous abonner au site au dessous de chaque résumé . Vous recevrez alors un e-mail à chaque mise à jour du blog .
Il est 17h00 et nous découvrons ce charmant petit village 
Petite visite de l'Eglise Saint-Marcellin dans le "quartier" de la ville Haute
Pays de montagne aux milles couleurs...nous arpentons chaque petite ruelle
 De retour au camping ou nous avons installé la tente bivouac , c'est l'heure d'un petit rosé avant de rejoindre la pizzeria et faire le plein de calories pour demain.
La nuit à été bonne, après un "ptit dèj" light nous partons depuis la ville haute par la route pour rejoindre le parking final au point 2030 sur IGN. Le début est assez raide pour un dimanche matin.
Mais on est très fort , et Gigi n'a même pas peur au guidon de son nouveau Kona Canadien.
La route/piste est jonchée de magnifiques chapelles. Ici près des chalets de Lacou
La même sous un autre angle. 
La circulation est très faible , seul le va et vient des navettes nous oblige à rester prudent
Les décors sont absolument superbes, le dégradé de couleurs des mélèzes tranchent avec le violet des fleurs et le bleu du ciel . L'automne doit être magique ici.
Au fond le massif des Cerces.
A gauche en bas coule la Clarée cette rivière de montagne qui prend sa source 
au lac du même nom.
des chapelles, des marmottes , des fleurs , des cascades 
La même avec mon SP comme disent les jeunes
... Et au milieu coule une rivière ...
Les mots manquent quelques fois....
..................
Vous ne trouvez pas ?
Nous nous arrêtons presque tout les 100 mètres pour profiter du paysage
 la splendeur de la nature en fait presque oublier l'altitude aux jambes de Gigi
nous approchons de la cascade de Foncouverte.
On oublie tout ici !
Ce paysage ne nous appartient pas , nous l'empruntons à nos enfants
Nous croisons quelques cyclistes visiblement muets ou mal poli ....nos sourires et nos bonjours restent sans échos.... contraste entre la beauté de ce que peu construire l'homme et la laideur de ce qu'il croit être .... 
Ici,  pas de Laura ni de Charles ....
Je goûte au silence du matin,
Dans la courbe tendre du chemin,
La rosée perle de son écrin,
Dans un chaud soleil de juin

Mon regard pénètre émerveillé,
Au coeur de ce vallon,
Où se dresse en toute beauté,
La cime fière du Bric Berchet.
Je goûte à l'arôme délicat,
Des fleurs qui guide mes pas,
Tandis que se perche du haut des mélèzes,
Une odeur parfumée de sève,
Le chemins enlace la pente,
Se blottit au creux du ravin,
Le torrent dans le lointain chante
Sous une pluie d'éclats cristallins
(Auteur inconnu)
Nous voici bientôt au terminus du dernier parking. 
Le massif des Cerces dans toute sa splendeur
La route laisse place au chemin , l'heure est venue de trouver un petit coin pour manger
Gigi au point culminant de notre balade: 2040 mètres
Nous nous écartons de la route en redescendant , c'est encore plus beau !
Nous serons pas mal ici pour casser la croûte , pendant que nous mangeons , partez à la découverte de notre vidéo de la haute vallée de la Clarée ci-dessous.
La Haute vallée de la Clarée en HD, alors convaincu ?

Il nous faut redescendre , toujours pas de famille Ingals à l'horizon...
Y aller , c'est y retourner , ça c'est sur !
A Bientôt pour un retour dans les Bauges

Ar'Vi

Tof et Gigi




Bellecombe - Roc des Boeuf

3 et 4 Février: 35 cm tombé en 24 heures depuis vendredi soir. Cadeau du ciel , je monte samedi 3 au matin sous la neige direction Belleco...