29 juil. 2017

Hautes-Alpes Névache , vallée de la Hte Clarée

Vacances Ete 2017: Bon, voila...euh... comment vous expliquer: Depuis 5 jours j'ai de l’arthrose dans les genoux , dans les coudes , je perd la mémoire, ça sent l'ehpad tout çà.... 50 ans ...pfff ....Plus que  12 années à patienter pour faire de la montagne tous les jours...alors en attendant: reconnaissance des lieux ou je pourrais aller passer ma retraite.... Non je déconne, je sais déja, mais ça, c'est TOP SECRET . En attendant puisque c'est les vacances, nous retournons Gigi et moi dans un endroit magique , une vallée des merveilles, un site classé, notre petit Canada: La Haute Vallée de la Clarée
Attérissage Mercredi sur un emplacement "sauvage" entretenu par les équipes municipales du camping de Névache . Première soirée sous les Mélèzes au bord de la Clarée.
Jeudi : Petite balade vélo jusqu’à notre destination finale  que nous rejoindrons dans la soirée avec la voiture (la circulation étant interdite entre 8h00 et 18h00)
A l'arrière plan le "massif " de Tête Noire
Nous approchons du hameau de Foncouverte
Je me retourne , Gigi est aux anges sur son VAE , c'est les vacances !
En fin d'après midi je redescend récupérer la voiture à Névache pour remonter au camping de Fontcouverte où nous passerons les 3 prochains jours.
Jeudi soir: Nous nous sommes installés sur l'emplacement le plus haut du camping.
Vendredi après midi: Après avoir changé mon pneu arrière y'a un truc qui me démange. 
Je monte faire un tour au refuge du Chardonnet. Le chemin passe juste devant le Rav4.
Derrière moi : les chalets de Laraux.

Petite frayeur: un patout dormait sur le chemin , je l'avais pas vu.
Plus de peur que de mal , il dormait, et vu la vitesse à laquelle il s'est levé, il sera à la retraite avant moi. 
Au centre de la photo on aperçoit le refuge du Chardonnet à 2223 m
Tête noire, une prochaine fois peut être.. il faut que je redescende pour l'apéro...et demain, j'ai prévu une belle boucle jusqu'au lac de Cula à 2500 mètres puis une descente par le refuge du Ricou , ça devrait envoyer un peu..
Samedi matin
 C'est parti sur la route qui me mène jusqu'au parking final près du refuge de Laval
Au fond le massif des Cerces
Sur la D301T , si seulement je pouvais arrêter le temps et rester ici . 
Le torrent "la Clarée" coule à 50 mètres d'ici , sur la gauche
100 mètres plus loin...
J'ai attaqué le portage depuis une vingtaine de minutes , on devine le parking du refuge de Laval au centre de la photo. 
ma contribution à l'édifice.
Un bon secteur roulant au sommet de "côte du Jas" 
ça faisait longtemps que je n'avais pas sorti la mascotte "outdoor-diots"
tête noire au fond à gauche
au fond:  Crête du Queyrellin
 Naissance d'un torrrent de montagne. Le torrent de la Cula,  Il prend sa source au lac du même nom pour aller grossir les eaux de la Clarée . 
Le Lac de la Cula (2500 m)
Panoramique avec une vue vers l'est (derrière la barre rocheuse, la vallée Etroite)

Après une légère mais très belle descente en balcon , j'arrive à "la Replate"

Une barre de céréales avant de repartir à la descente . Elle me fera passer au refuge du Ricoud avant de boucler la boucle et de me retrouver au Camping de Fontcouverte.

Dimanche matin, balade bucolique le long de la Clarée.
sur le sentier qui longe la rivière jusqu'a Ville haute.
Joubarbe encore et toujours
Laurier de Saint-Antoine ou "Chamerion"
Cascade de Fontcouverte
Plus haut sur la Clarée à proximité du parking terminus

en espérant que ce petit "voyage" vous aura fait découvrir cet endroit magnifique

AR'Vi















14 juil. 2017

Maurienne - refuge de l'étendard - Lac Barmant / lac blanc

13-14 et 15 Juillet 2017: Toujours pas d'amélioration à la cheville jusqu'ici, j'ai décidé de renoncer à mon rêve de vacance dans le Queyras. Une randonnée de 4 à 5 jours en autonomie complète impose beaucoup plus de contraintes au corps (articulations) et je ne me voyait pas pousser et porter un VTT de plus de 20 kilos sur des cols à plus de 2600 mètres. J'ai donc, en guise  de "vengeance" contre la "viellerie", décidé de faire un maximum de lacs de haute-Montagne cet été. Après l'escapade du week-end dernier dans la chaîne de Belledonne, je retourne donc au col de la croix de fer ou j’étais venu quelques peu en avance sur la fonte des neiges, le 27 mai dernier.
Je me pose au bord du lac du Laitelet jeudi soir vers 20h45 , la cabane au dessus du Rav4 est dépliée en 30 secondes. Je jette mon magasine "Carnet d'aventure" pour ma lecture du soir et lance le barbecue , il commence à faire faim !
Bon appétit, a demain....
Petit matin , je me réveille doucement devant ce spectacle. Je n'ai pas fermé les fenêtres cette nuit  et me suis endormi avec une vue sur un ciel parfaitement étoilé... 
Il faisait 11° hier soir vers 22h30 alors qu'il en faisait presque 10 de plus fin mai ...allez comprendre....
Aujourd’hui au programme: petit tour des lacs Guichard pour une journée photo/video . J'ai aussi pris ma canne à mouche...3 ans que je n'ai pas pêcher, il faut que je vérifie mes bas de ligne, ma soie, avant d'emporter tout ça demain pour titiller la truite 600 mètres plus haut rien que pour le plaisir. On va donc dire que c'est journée touriste !
Le ciel alterne entre belles éclaircies et nuages remontant de Saint-Sorlin
Au bord du lac Achard , Pendant que certains dorment encore , je tenterais ma chance sur une belle truite en surface et y casserais mes dents et mon bas de ligne dans les herbes de surfaces. Je retrouve ces sensations magiques de la pêche à la mouche.
Lac Achard et joubarbes 
Lac Achard et glacier de Saint-Sorlin en haut à droite
de gauche à droite: le berger ,1200 moutons, l'aigle royal
Gentianes magique !
Quelqu'un m'observe ...
Mais moi aussi, Tarine et Aiguilles d'Arves
Saint-Sorlin vu depuis le lac laitelet , il est 18h30
Une journée s'achève , qu'elle fut belle !!! 
Je pense souvent aux personnes souffrantes qui n'ont pas ma chance
Je dédie ce résumé à toutes ces personnes atteinte par la maladie et la souffrance.
Samedi matin , encore une magnifique nuit , je me crois déjà un peu en vacance.
café et banane au bord du lac
cette fois ça rigole plus:  je suis dans les premiers lacets ,
 en route pour le col des Tufs à 2525m. Vue vers le Nord et les Aiguilles de l'Argentière
Voici le col des Tufs , vue sur le glacier de Côte Blanc (pas certains)
Refuge de l'Etendard 2441m
Je roule sur le bord du lac Bramant...faut pas tomber..
Lac blanc , je me pose 30 minutes pour casser la croute et tenter ma chance à la mouche
15 minutes de pêche et 1 magnifique truite , trop beau , journée de rêve.
Je repart tranquillement en ayant pris soins de bien relâcher ma prise.
Mélange de couleurs et de matières
Si quelqu'un peu me dire comment s'appel ces fleurs...
Merci à François pour sa précision à lire ci-dessous:
Probablement Anémone soufrée (Pusatille soufrée) parfois illustrée avec des pétales blancs?
Petit portage pour rejoindre le point haut du lac avant d'en faire le tour
A droite le pied du glacier de Côte Blanc, celui de Saint-Sorlin est en haut de la moraine.
Lac blanc 2431m
Le sentier du retour , lac blanc
Je prendrais le sentier qui monte sur la droite dans 200 mètres 
pour monter au col nord des lacs à 2533m
Je bouclerais la boucle par un nouveau passage au lac Guichard.
Il me restera plus qu'a rentrer à la maison après ce super week-end

Ar'Vi

















Bellecombe - Roc des Boeuf

3 et 4 Février: 35 cm tombé en 24 heures depuis vendredi soir. Cadeau du ciel , je monte samedi 3 au matin sous la neige direction Belleco...